«

»

juin 27

[Sud-Ouest] Un parcours culturel apprécié

 

rafam lbc

Laisser sa trace sur une feuille de papier est l’une des premières prises de conscience de son existence. (Photo H. I.)

 

Des ateliers d’activités artistiques en plein air pour développer la sensibilité, la gestualité et l’ajustement progressif des capacités motrices au service de l’imagination et du désir de créer des jeunes enfants. C’est ce qui est proposé les 24, 25 et 27 juin, à une soixantaine de bambins de trois mois à trois ans, répartis en petits groupes, par trois artisans créateurs de La Bastide-Clairence qui ont ouvert leurs boîtes à trésors : tissus chatoyants de Marianne Cresson, créatrice textile, terre de grès de Kattina Urruty, potière, gouaches d’Isabelle Omer, peintre. Xabina Larralde, luthière, s’est jointe, elle aussi, à l’expérience.

Avec des artisans

C’est Katia Martinez-Doyet, coordinatrice animatrice du Relais accueil familles assistantes maternelles, de l’association Laguntza Etxerat, sur les territoires d’Hasparren et de Bidache qui est à l’origine de ce projet. Elle accueille toutes les semaines des enfants de deux mois et demi à trois ans, accompagnés par des assistantes maternelles indépendantes sur des temps d’activités collectifs. Pour leur sortie annuelle, elle a souhaité mettre en place ces rencontres concrètes avec des artisans créateurs et a choisi La Bastide-Clairence.

Pour l’heure, dessinant mille formes oniriques dans la terre de grès, superposant à l’infini les trames colorées des tissus ou se délectant des empreintes de leurs mains couvertes de peinture sur une feuille de papier, les enfants s’affairent, accompagnant leurs gestes de longs commentaires et de grands éclats de rire. Un très agréable pique-nique, dans les jardins de la Maison Darrieux, a clôturé ce « parcours culturel ».